Archives par mot-clé : naissance à la maison

Naissance à la maison: un moment hors du temps

Mardi dans la nuit, j’ai eu l’énorme privilège d’assister à la naissance d’un bébé dans son foyer. En attendant de vous mettre plus de photos et mon récit de ce moment incroyable, magique, sacré, je vous publie quelques photos.

DSC_7944 DSC_7959 DSC_7982 DSC_8008 DSC_8009 DSC_8019DSC_8024

Home Birth 19 06 2015

Il y a quelques mois, mon amie m’a demandé de photographier la naissance de leur petit 4 prévu à la maison comme les 2 précédents. C’est avec une grande joie que j’ai dit oui sans pour autant me projeter, la probabilité pour que je sois là était infime étant les presque 2h de route qui nous séparent. Vais-je vivre un de mes rêves: photographier les premiers instants d’un bébé. En prévision de ce reportage, j’ai bloqué mon week-end du 20-21 juin en projetant de partir le vendredi soir. Les semaines passent, la date se rapproche et je me mets à à penser que ça peut arriver, ce qui me fait un peu paniqué: serais-je à la hauteur ? vais-je trouver ma place ? comment vais-je réagir à la douleur ?

Le jeudi 18 vers 17h30 je reçois un message qui me dit qu’elle a fissuré la poche des eaux mais pas de contractions, je me dis que je vais pas arriver à temps, je dors très mal en regardant mon portable plusieurs fois. Le matin, toujours RAS. Je trépigne, le temps n’avance pas vite. Ma fille a rendez-vous chez le dentiste à 14h. Je demande à une amie de prendre mes enfants l’après midi pour pouvoir partir plus tôt et à 15h15 me voilà sur la route, toute stressée, tendue, excitée… J’envoie un sms pour dire que je pars. A cette heure, je n’ai plus de nouvelles depuis plusieurs heures.  A 16h10 je reçois un sms me disant qu’elle est à 6/7 cm, il me reste 50 minutes de route, je sais qu’elle accouche vite. Je me dis que je vais arriver à la fin ou après. Je me mets à trembler en me disant « ça y est, cette fois c’est vraiment en train de se réaliser, je vais prendre en photos un bébé qui vient de naître ». Mon rêve va se réaliser, toute la journée j’ai eu cette phrase en tête « toucher son rêve du bout des doigts »… Ce petit bout a choisi le jour de mon anniversaire pour naître, quel beau cadeau. Le gps me fait contourner les bouchons de Caen et je prends des petites routes, j’ai devant moi une voiture qui roule pas vite et impossible de la doubler, ça dure des kilomètres. Le temps presse, je veux arriver le plus vite possible. Les derniers kilomètres passent comme dans un rêve et enfin je me gare devant chez eux. Je descends et attrape mon appareil photo en tremblant, je suis toute nerveuse.

J’ai pas le temps d’ouvrir la porte que le papa me dit que j’ai 15 minutes de retard ! Je monte dans la salle de bains et j’entre, je découvre un tout petit bébé dans les bras de sa maman. La SF m’accueille chaleureusement. La photographe prend alors le contrôle et j’oublie tout sauf le moment présent:

DSC_0360

J’assiste à la première mise au sein. DSC_0361 DSC_0363 DSC_0369 DSC_0371

DSC_0373 DSC_0375

Les douleurs de la délivrance arrivent. DSC_0377 DSC_0379 DSC_0380

On coupe alors le cordon pour permettre à la maman d’aller s’allonger dans son lit.

DSC_0385 DSC_0387

Le papa prend son bébé pour la première fois dans les bras. DSC_0389 DSC_0391 DSC_0397

Le papa installe le bébé avec sa maman dans le lit

DSC_0410 DSC_0416

Les frères et soeurs viennent tour à tour découvrir le bébé.DSC_0424

DSC_0424 DSC_0425 DSC_0428 DSC_0429 DSC_0431 DSC_0441 DSC_0443 DSC_0454 DSC_0457

Pendant ce temps, la Sage-Femme remplit le carnet de santé sur la terrasse.

DSC_0463 DSC_0464

La sage-femme remonte s’occuper de vérifier que le bébé va bien et le peser.

DSC_0470 DSC_0474 DSC_0476DSC_0481DSC_0485DSC_0486DSC_0491DSC_0493DSC_0494DSC_0495

On retrouve le chaud de maman pour têter.

DSC_0502 DSC_0506 DSC_0514 DSC_0515 DSC_0521 DSC_0524 DSC_0528 DSC_0530

      Je remercie mille fois les parents pour ce magnifique cadeau, merci à vous deux mes amis pour m’avoir permis de vivre cette expérience extraordinaire qui m’a marqué à jamais, qui m’a chamboulé et changé. Après toutes ces années à rêver de faire un reportage de ce type, c’est chose faite. J’ai été transporté par la magie de ces moments, le temps s’est arrêté pendant les 2 jours que j’ai passé avec eux. Si jamais vous souhaitez faire appel à un photographe pour votre accouchement, n’hésitez pas à prendre en contact avec moi pour en parler ensemble.